Michel Jacquet et la photo en partage

Michel Jacquet est un photographe autodidacte. Il est surtout émerveillé par la nature et « il sait la voir ». Il ne prend pas de photos, il les fait. Cet homme sensible et serein trouve son bonheur au gré des sentiers et des promenades. La révélation pour l’intérêt de la photo lui vient d’un cadeau de ses parents ; un appareil photo Kodak et à l’âge de 10 ans, il réalise ses premières photographies.

MJ clocher mandeure

Il poursuit ses études et fait carrière dans l’enseignement. Michel Jacquet deviendra professeur de technologie au collège de Mandeure. Toujours passionné de photos, il animera l’atelier photos avec les collégiens, donnera des conseils et se perfectionnera. L’aventure durera 20 ans.
Ce qu’il aime aussi c’est se surprendre et surprendre l’autre à travers une photo et immortaliser les meilleurs moments éphémères de la nature et des éléments, la lumière du matin, du soir, les merveilleux ciels orageux qui donnent un éclat exceptionnel au sujet choisi, les clairs de lune, éclipses de lune…

Il capte la nature «vivante» et suscite l’émotion, pense la photo avant de la réaliser, n’hésitant pas s’il le faut à se précipiter sur le lieu pour saisir un ciel tourmenté et s’imprégner de l’ambiance car certains rendez–vous avec la nature n’attendent pas contrairement aux événements où il lui arrive de s’inviter et suspendre le temps avec un cliché exceptionnel.

MJ JAQ 1177

Il participe à de nombreux concours (PMA, la Poste, exposition photos à Bordeaux…) et y gagne des prix honorables. Chaque année, M. Jacquet organise un diaporama à Mandeure ou dans un village environnant.
Rendez–vous pour le centenaire 14/18 l’année prochaine en médiathèque avec une surprise !

Paulette Bringard

MJ michel jacquet bmx

Les anniversaires de nos associations : 1, 30 et 120 !

bougies

Le Comité des Fêtes de Mandeure a soufflé sa 1re bougie en décembre 2017 !
C’est une association de loi 1901 (présidente : Maria Pauchey) qui a pour objets d’organiser des fêtes de qualité dans la localité et d’établir une liaison entre les différentes sociétés locales (commerces, associations...). Elle est composée de membres qui œuvrent bénévolement où chacun apporte ses compétences et son temps libre afin de créer de nouvelles festivités.
Elle se veut complémentaire aux associations déjà existantes afin d’égayer la commune et permettre aux personnes de passer un moment convivial lors de manifestations.
Contact via Facebook : Comité des Fêtes de Mandeure
ou mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La chorale La Pastourelle a fêté ses 30 ans en octobre 2017 !
Ce sont environ 30 choristes qui composent La Pastourelle, chorale mixte à 4 voix, née en 1987.
De sa création à 2003 c’est Robert Grosjean qui en fut le Directeur. Depuis mai 2003, c’est Annie FUEHRER qui a repris le flambeau en gardant l’envie de « chanter toujours mieux ».
Très éclectique, La Pastourelle interprète aussi bien le classique que la variété française, l’opérette que la comédie musicale …
Nous donnons généralement environ 3 à 4 concerts par an, principalement au profit d’œuvres caritatives et les EHPAD du Pays de Montbéliard.
Chaque année en mars,, elle participe ou organise un concert au profit de l’association RETINA FRANCE / MILLE CHŒURS POUR UN REGARD, destinée à récolter des fonds pour la recherche afin de vaincre les maladies de la vue comme la DMLA.
Contact : Josiane DODANE, Présidente 06 17 68 21 57 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’Avenir de Mandeure a fêté ses 120 ans en 2017 !
Cette association est née en 1897 sur l’initiative de Louis Grossard pour présenter une pièce théâtrale «La crèche». Elle devient «Le cercle Saint-Martin» en 1901 puis prend le nom d’»Avenir de Mandeure» en 1910 et diversifie ses activités : escrime, chorale, musique avec une clique, gymnastique, tennis de table depuis 1969. Aujourd’hui, l’Avenir se décline en 2 principales sections : la gymnastique et le tennis de table.
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://avenirdemandeure.e-monsite.com

 

Souhaitez-vous participer au centenaire de la grande guerre 14/18 ?

poilu

En hommage et en mémoire des habitants de Mandeure qui ont vécu cette tragédie, les mandubiens possédant des «reliques» de l’époque et autorisant leur prêt et exposition, sont invités à venir nous les faire parvenir, en prévision d’organiser une exposition à Mandeure sur ce centenaire.
Tout objet représentatif sera le bienvenu (courriers, cartes postales, petits objets, photos de classe, actes ou photos de mariage, casque et autres…).
Nous pourrons ainsi rendre un hommage visuel à tous les acteurs directs ou indirects de cette époque.
Pour tout renseignement, contacter, avant fin août 2018,
la Médiathèque Le Bélieu aux heures d’ouverture (Tel : 03 81 30 53 49) .

Tourisme et patrimoine : les actus du théatre en 2017

perles

On parle rarement de l’Âge du Bronze à Mandeure c’est pourtant cette période (de 3000 à 1000 avant J.-C.) qui a été à l’honneur cette année avec l’exposition « Bric à brac pour les dieux » qui s’est tenue à Lons-le-Saunier. Le dépôt de Mathay y était présenté et dans le livre qui l’accompagne pas moins de 10 articles évoquent Mathay/Mandeure.
Toujours pour la protohistoire, nous ne sommes pas peu fiers d’avoir fait l’objet d’un article dans Libération à propos de la thèse de Joëlle Rolland, « L’artisanat du verre dans le monde celtique du second âge du Fer » soutenue cette année à l’Université de Paris I Panthéon -Sorbonne. C’est au XIXe siècle que fut découverte à Mandeure, la plus grosse collection de parures de verre gauloise connue en Europe Celtique. Le musée d’archéologie nationale de Saint Germain en Laye, conserve 356 perles en verre, dont 41 sont encore montées sur 4 anneaux en métal cuivreux, 147 bracelets et différents éléments de parures. À cette découverte exceptionnelle il faut désormais ajouter le millier de perles de verre composant entre autre la parure d’un personnage féminin de haut rang de l’âge du bronze. Ce matériel a fait l’objet ces dernières années de nouvelles études qui renouvellent complètement l’approche de la verrerie antique, tant d’un point de vue local qu’international. C’est un volet de cette recherche qui a été présenté au colloque de l’association française pour l’étude de l’Age du Fer à Dole : d’exceptionnelles perles gravées. 

 four

journees du patrimoine 2

colonne

Le Verre a donc été cette année le trait d’union de l’activité scientifique et archéologique à Mandeure. C’est dans ce contexte verrier que le SIVAMM a acquis avec l’aide du Crédit Agricole un atelier de verrier gaulois. Les guides conférenciers de PMA ont pu être formé à la fabrication de perles ou de bracelets antique par Florence Gebaï (Atelier Cobalt), spécialiste en reproduction d’objets en verre antique. Une démonstration a été proposée aux journées européennes du patrimoine et nous avons accueilli sur le site du théâtre près de 1000 personnes à cette occasion. Aux activités traditionnellement présentées sur le site (boulangerie, tissage, taille de pierre...), ont été ajoutés cette année, la fabrication de cervoise par la brasserie artisanale des Fontaines de Jouvence, un atelier d’apiculture par Arnaud Adam et la participation du Pôle Éducation Jeunesse de Mandeure qui animait un atelier écriture et un atelier bijoux gallo-romains. L’association Sentiers d’histoires (présidée par un ancien fouilleur de Mandeure) a tenu deux stands, l’un sur la fabrication de cotte de mailles et l’autre sur la chaudronnerie gauloise. Nous tenons à remercier les ateliers municipaux qui nous ont confectionné de magnifiques abris d’inspiration gauloise et le Groupe Spéléologique et Archéologique de Mandeure qui a proposé aux visiteurs un délicieux vin romain. Un remerciement particulier également à Thierry Brandt qui, pour le fleurissement 2017, a réalisé une superbe copie de la borne milliaire de Mathay (ancêtre du panneau indicateur, seule mention sur pierre de l’antique Besançon VESONTIO) toujours visible en sortie de ville de Mandeure.

Les arts du feux ont, eux, été mis à l’honneur pendant les journées de l’archéologie avec la reconstitution d’une charbonnière et d’un bas fourneau (four pour obtenir du fer à partir du minerai). C’est Hervé Laurent (Conservateur du patrimoine à la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Franche-comté) qui a piloté l’opération. Il faut bien avouer que ce ne fut qu’une demi-victoire. Nous avons pu obtenir l’ébauche de scories ferreuses mais, sommes encore loin du but recherché (problème de minerai, de méthode et de structure). Nous avons déjà reconstruit le four, nous sommes à la recherche de nouveaux gisements de minerai et nous espérons donc renouveler l’expérience en 2018. Plus de 800 personnes ont assisté à cette manifestation malheureusement perturbée par un orage en milieu d’après-midi. Ces manifestations organisées par Pays de Montbéliard Agglomération et le Sivamm, prennent année après année une nouvelle ampleur grâce aux concours de nombreux bénévoles qu’ils soient ici remerciés. Séverine Blin (chercheuse au CNRS) a mené cette année encore une campagne de recherche sur le site, principalement axée sur l’étude des découvertes effectuées dans
le puits situé au-dessus du théâtre. Un relevé en trois dimensions du puits a été effectué par la société EVEHA experte dans ce type de travaux très spécialisés. Les contacts pris l’année dernière avec des collègues américains ( Carthage College, University of Texas) ont porté leurs fruits : nous en attendons 20 personnes pour la campagne de fouilles de l’année prochaine. La société ALTAMETRIS, filiale drones de SNCF Réseau, a réalisé le relevé en trois dimensions du théâtre dans le cadre d’une opération de mécénat.

Pierre Mougin, Julien Ceccarelli

theatre vu du ciel

FINANCES : Les chiffres 2017

evolution fpic 2017

Le FPIC consiste à prélever des ressources de certaines intercommunalités et communes pour le reverser à des intercommunalités et à des communes moins favorisées. Petite baisse en 2017 suite à l'entrée de 43 communes dans PMA passant de 29 à 72.

evolution dgf 2017

La DGF constitue la principale dotation de fonctionnement de l’état aux collectivités locales.

evolution taxe fonciere 2017

capital restant du 2017